Voter en ligne, quels enjeux pour demain ?

L’abstention électorale est un phénomène qui illustre de la frustration du citoyen lambda du monde politique. On ne va pas voter par rejet du système, par manque d’intérêt, comme signe de protestation, ou tout simplement parce que l’on ne dispose pas de temps pour se rendre dans un bureau de vote. Aujourd’hui, on envisage de plus en plus le vote en ligne pour contrecarrer ce comportement, mais aussi pour d’autres multiples raisons qui sont justifiées. Naturellement, le procédé connait ses détracteurs, mais selon les spécialistes, c’est une machine d’ores et déjà en marche. Bien entendu, la participation d’internet aux différents processus électoraux présente plusieurs avantages, mais soulève également des questions techniques.

Les avantages d’internet

Il va de soi que les votes en ligne font appel à internet, qui est aujourd’hui un réseau efficace, déjà en place. La mise en place d’une autre infrastructure suppose des dépenses faramineuses, mais aussi du temps, et pourquoi donc ne pas profiter de la toile, qui est de plus en plus accessible, et qui affiche des performances accrues.

Avec internet, les électeurs n’auront plus à se déplacer, les bureaux de vote arrivent chez eux – vont en pratique s’afficher sur leur moniteur d’ordinateur. Comme les informations sont centralisées dans un serveur, on peut accéder à tout moment à l’évolution des votes. On peut même envisager de consulter les informations ou de faire son vote avec son téléphone portable ou sa tablette depuis n’importe quelle zone où la connexion est disponible, ce qui veut dire un peu partout dans les plus grandes villes d’Europe ou des États-Unis. Cette étonnante accessibilité est également un atout très appréciable pour sensibiliser les jeunes électeurs.

Les contraintes techniques

Bien qu’internet soit la meilleure plateforme pour la mise en place du vote en ligne, son utilisation soulève encore aujourd’hui plusieurs contraintes auxquelles il est nécessaire de faire face. Il s’agit avant tout d’un accès inégal à ce support multimédia. Actuellement, même dans les pays industrialisés, tous les foyers et individus n’accèdent pas forcément à la toile. Quoi qu’il en soit, on peut envisager la mise en place de points d’accès, ouverts à tous, ou que le processus ne soit pas exclusivement électronique.

L’une des objections, traditionnellement soulevée par les détracteurs d’un tel système, est aussi la tendance au populisme ou à la démagogie. Le problème de l’identification des citoyens reste également d’actualité, pour la nécessité d’unicité d’un vote, mais aussi de son caractère secret.

Une réflexion au sujet de « Voter en ligne, quels enjeux pour demain ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *