Les deux solutions disponibles pour lutter contre les Spamtraps

Les internautes qui mettent au point une campagne d’emailing doivent impérativement se focaliser sur ces Spamtraps. Ils transforment le quotidien en cauchemar dès qu’une adresse est blacklistée dans une catégorie de spammeurs.

Les Spamtraps inactifs sont faciles à supprimer

Pour comprendre les dangers des Spamtraps, il suffit de s’attarder sur l’intérêt d’une telle campagne. Un message doit être envoyé à plusieurs destinataires qui devront être attirés par ce contenu. Ils sont donc invités à ouvrir cet email. Toutefois, les Spamstraps peuvent rapidement devenir nuisibles, car la délivrabilité sera largement entachée. Dans ce cas de figure, les emails ne seront pas reçus, la campagne s’effondre comme un château de cartes. Deux sortes de pièges à spams existent sur le Web.

Les « inactifs » sont les plus faciles à identifier, ils reprennent des emails auparavant fermés par les FAI. Après un temps de pause, ils ont pu être réactivés pour être utilisés comme du spam. Le danger est moindre, car en supprimant l’adresse de la liste de diffusion, le problème est réglé.

Les robots rendent les honeypots redoutables

Ce n’est malheureusement pas le cas pour les Spamtraps actifs (honeypots), ils sont extrêmement nuisibles pour la délivrabilité. La technique employée est très rigoureuse, ce qui la rend performante. Des robots ont la lourde tâche de disséminer toutes les adresses pièges sur la toile. Lorsqu’un email est transmis à celles-ci, il est répertorié dans la catégorie des spams, mais l’expéditeur intègre lui aussi une blacklist. Elles sont dangereuses puisqu’il est très difficile de les repérer. De plus, les FAI tentent de les identifier grâce à des organismes spécialisés dans la lutte des Spamtraps.

Un fournisseur d’accès à internet peut bloquer votre IP à cause de ces fameuses adresses pièges. Par conséquent, il ne faut pas hésiter à passer à l’action en les supprimant. Pour cela, deux méthodes sont à votre disposition.

L’algorithme est la technique infaillible contre les Spamtraps

Le croisement est une technique de vérification de mails gratuite, il suffit de comparer deux listes. La première répertorie toutes les adresses intégrées dans cette campagne emailing, alors que la seconde est en lien avec les Spamtraps connus. Elle comporte certaines limites notamment lorsque la base de données n’est pas récente.

Il sera important de passer à l’algorithme qui identifie en solitaire toutes les adresses pièges. Il se base sur plusieurs informations susceptibles d’être en lien avec le spam, elles peuvent se trouver au niveau du nom de domaine, de l’expéditeur… Certains mots-clés sont aussi très évocateurs, c’est le cas pour Admin, Vente, Bulkmail…