Le recrutement à l’ère du digital : le numérique impose de nouvelles règles

Les ressources humaines sont indispensables aux activités et à l’expansion d’une entreprise. Mais la concurrence est rude sur le marché, aussi bien pour les grandes structures que pour les PME qui sont en quête de nouveaux profils talentueux. Cette situation prend de l’ampleur avec l’arrivée du digital. Les professionnels sont amenés à connaître les nouveaux enjeux et appliquer les méthodes de recrutement ainsi que les stratégies RH modernes.

Vers une nouvelle guerre des talents

La concurrence et la guerre ont toujours été là. Cependant, le contexte était moins difficile quand les canaux de recrutement se limitaient aux médias classiques (annonces dans les journaux, la télé et la radio). Aujourd’hui, les responsables RH sont face à une situation particulière engendrée par le digital. Les boîtes de recrutement sont les premières à constater cette réalité. Elles estiment même qu’il devient urgent d’assister les entreprises au niveau des dispositifs RH. Elles sont prêtes à vous accompagner si vous souhaitez des conseils pour embaucher quelqu’un via les supports numériques.

La nouvelle guerre des talents a été enclenchée quand les professionnels ont commencé à parler de recrutement digital. Les récents concepts sont venus bouleverser les pratiques traditionnelles. Actuellement, les tendances majeures se portent sur les réseaux sociaux, le Big data et le web. Mais bien avant, il y avait aussi les CVthèques et les Jobboards. Les recruteurs rivalisent d’ingéniosité pour s’adapter aux nouvelles contraintes. Certains experts affirment, par exemple, que la toile leur a permis d’user des techniques telles que la géolocalisation et les tests de personnalité afin d’affiner leur stratégie.

D’autres estiment que le CV n’est plus le seul élément représentatif des profils des candidats puisqu’ils ont pu évaluer la personnalité de leurs futurs employés grâce aux canaux digitaux. Enfin, il y a ceux qui voient dans le Big data un levier pour analyser les données utiles sur les demandeurs d’emploi. D’après eux, les avantages sont à la fois quantitatifs et qualitatifs. On peut, en effet, anticiper les comportements des cibles et le processus RH à mettre en place depuis l’intégration jusqu’à l’occupation des postes en passant par les entretiens et les étapes de formation.

Recrutement digital : les nouvelles stratégies et les étapes à retenir pour les recruteurs

Donc, les professionnels vont devoir axer leurs méthodes RH sur les canaux numériques. Les réseaux sociaux demeurent les premiers outils à privilégier. Mais le plus intéressant sera toujours d’opter pour un dispositif omnicanal qui inclut également les sites d’entreprises et les CVthèques. Il faudra aussi revoir les étapes et « digitaliser » le processus comme l’affirment les consultants des boîtes de recrutement modernes.

Il est, par exemple, utile de choisir une bonne technique de sourcing. Le plus efficace serait d’établir quelques critères durant la recherche. Le parcours scolaire, la formation, les expériences et la personnalité en sont quelques-uns. Grâce aux diverses fonctionnalités proposées sur Facebook, Twitter et Pinterest, on peut avoir des résultats plus pertinents.

La phase de la mise en relation se fera aussi d’une manière différente. Si avant, on ne pouvait juste appeler les candidats et fixer un rendez-vous, aujourd’hui, les recruteurs privilégient les entretiens vidéos. Les échanges se font à distance et permettent un gain de temps considérable puisque le professionnel ne s’adressera qu’aux profils qui correspondent à tous les critères établis préalablement. Des outils tels que Skype et Whatsapp sont désormais disponibles et peuvent suffire à ce niveau. Pour finir, l’innovation numérique aide aussi les responsables RH dans la gestion des talents. L’utilisation de l’application Facebook Pro illustre bien de cette réalité.